la fumée est la vieillesse du feu [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la fumée est la vieillesse du feu [en cours]

Message par Alfred F. Jones le Sam 26 Nov - 21:03


Vie ou destruction, le feu est à double visage


Jones Alfred ▬ 17 ans ▬ Feu ▬ jeune recrue militaire




Caractère
Met ici ce qui te passe par la tête sur ton caractère

Le jeune maitre de feu est un garçon de bon caractère... ou du moins il était. Ce qu'il est devenu est un semblant, une grosse muraille qui par la force des choses à emprisonner ce qu'il y avait de plus tendre chez lui. L'armée l'a endurcit, elle lui à donner un nouveau visage, une nouvelle pression mental qui ferait de lui le parfait maitre du feu qui pour la nation gagnerait tout les combats.

Mais Alfred était un jeune homme agréable, souriant certes impétueux voir même indomptable, mais qui n'avait dans ses yeux que de grandes flammes d'énergie enthousiaste. Sa mère lui avait appris une philosophie différente de celle de la nation de feu, ou la famille est importante avec de belles traditions. Quand à son père il lui fit hériter de son idée de l'honneur et de la véritable vertu d'un homme. Ben que le passé de sa mère avant son arrivé sur ce territoire reste flou, c'est en racontant le sauvetage risqué et la protection qu'à offert son père à sa mère qui lui appris les vrais qualités que dois avoir un homme. il dois pouvoir donner de soi pour les autres.

Alfred est très gourmand, il aime beaucoup manger. Il préfère ce qui est chaud, nottament toutes sortes de viande bien cuites! il aime aussi le sucré et pourrait vider des sachets de friandises en quelques heures seulement. Néanmoins il sait cuisiner ce qui n'est pas une mauvaise chose et na même aucun problème à chasser sa nourriture en cas de nécessité. Mais il préfère éviter tout de même, un pincement au coeur se faisant sentir lorsqu'il doit dépecer sa nourriture.

têtu et orgueilleux, Alfred, surnommé Mako, est aussi un garçon qui aime avoir raison. Lorsqu'il assimile quelque chose comme étant vrai pour lui, difficile de la lui changer par la suite. Il a bien dut mal à écouter l'autorité et même ses amis, bien trop têtu pour se remettre en question et seul l'armée à réussi a briser ce trait de caractère indésirable le rendant très obeissant. cela valu bien des punitions au camp d'entrainement pour qu'il comprenne enfin ou est sa place. Mais en dehors du cercle hierarchique, ilr este une vrai tête de mûle.

Sa colère et sa haine ont été développés et raviver par le camp d'entrainement ou l'endoctrinement, car oui le programme est digne de porté ce nom, lui inculquait la rage qu'il devait ressentir contre leurs adversaires, les autres nations. ils n'étaient que des ennemis, des traitres à l'équilibre. De plus, l'environnement n'étant guère accueillant et apte a la sociabilité, il renforça cette frustration en lui. toute cette colrèe qui se dégageait dans ses poings et ses pieds lors des combats. Et déterminé à montrer sa puissance le jeune pré-adulte ne montre aucune pitié sur le terrain.

Alfred n'est pas mauvais, la nation du feu l'a forgé de tel sorte à ce qu'il soit un prfait soldat, mais sous cette grosse couche solide de colère et d'endoctrinement, se cache un garçon avec un bon fond. Néanmoins, il est déterminé à protéger et servir sa nation, afin de garder sain et sauf sa petite famille et ce qui est sûr c'est qu'il s'est promis de retourner un jour chez lui.. vivant.




Physique
Un truc en rapport à ton physique ?

Le visage carré sur des épaules larges! Alfred à un visage déjà bien adulte pour un adolescent de dix sept ans. Plus aucune rondeur de l'enfance ou d'innocence sur ce visage qui a perdu son sourire enthousiaste.  Il possède des cheveux blonds, brillants sous les rayons du soleil, comme de beaux fils d'or. Coupés courts, une seule petite mèche a tendance a rebiquer sur le haut de son front, mais caché sous le masque de l'armée du feu, ce n'est qu'un détail peu important. Ses yeux sont bleus comme le ciel, ou l'eau pur sous le soleil. Ils brillent de la flamme qui l'anime et bien souvent de colère ou de frustration. La colère que l'on a nourri en lui est forte et transparait jusque dans son regard. le reste de son visage est simple, ne comportant aucun signe distinctif, si ce n'est la disparition de son habituel sourire.

Robuste, le garçon est agile, mais loin d'être frêle. il à des appuis solides et un corps droit, carré et musclé... mais, comme bon dépendant de la bonne nourriture et très gourmand, on peux tout de même voir quelques hanches présentes et un petit peu de graisses sur ses fesses, rien de bien notable, mais à tâter, c'est plus moelleux que le reste de son corps.

Comme toutes personnes vivante en ce monde, Alfred porte les couleurs de sa nation sur ses vêtements. Le rouge prédomine, avec une eptite teinte d'or a quelques petits endroits. En dehors de l'armure réglementaire qu'il se doit de porter en service, il porte ausis des vêtements civils et ces derniers ne sont jamais bien sophistiqués, restant dans la simplicité. sa tenue est composé simplement d'un haut sans manche d'un rouge sombre, fermé sur le devant à la diagonale, de brassard aux bras, ne laissant que les biceps et les épaules à découverts, ceux-ci marrons, ainsi que ses mains, bien que parfois cachés sous des mittennes. Une ceinture plus clair, enserre sa taille et retiens le saroual d'une teinte rouge encore plus sombre que le haut. Des bottes marrons de la même couleur remontant à mi-mollets lui permet un bon maintien des chevilles. il porte aussi à son biceps gauche un bracelet de bras, une simple bande rouge entourant son muscle.  Pour finir, il porte sans cesse la grande cape offert par son père. cette cape à capuchon recouvre ses épaules et tombe jusqu'aux bas de ses jambes. une petite dorure doré borde la capuche et comme seule décoration, le fier emblême de la nation du feu orne le dos de la cape.

Mais sous ces couches de vêtements se cache un présent, offert par sa mère. la petite fiole remplit d'une eau dite spéciale. Mako ne sait rien de cette eau, si elle a des vertus ou si elle est simplement symbolique, mais étant un cadeau de sa mère, il y a toujrous fait très attention et la garde précieusement caché aux yeux de tous, ne voulant apporter sur lui la colère de sa prorpe nation.




Histoire
Un machin marquant de ta vie...

La naissance d'alfred fut le résultat d'une suite d'évènements chanceux pour le garçon du feu, et malchanceux pour d'autres. Né d'un père natif du peuple du feu et d'une mère dont l'origine fut tout autre. La jeune femme dont l'apparence differt de ce qui est vue courrament sur le continent du royaume du feu, traversa bon nombres d'épreuves par le passé.

originaire des tribus de l'eau, la jeune femme voyageais entre les deux pôles, alors que le navire qui la transportais, fut attaqué par la nation du feu. L'assaut brutal ne fit officiellement aucun survivant, mais une jeune femme survécu, grâce à sa maitrise de l'eau. Après plusieurs jours, ou elle dérivait sur les océans, elle s'échoua sur la côte de la nation du feu, épuisée et au bord de la mort. Heureusement pour elle, elle fut retrouvé par un homme qui aux allures durs et strict, se montra plus héroique que tout autre homme. Au lieu de l'amener aux autorités, il l'amena chez elle, certainement séduit et amadoué par l'apparence fragile et belle de la rescapée. Il la soigna et bien que les débuts entre les deux personnes soient houleux, entre disputes, casses et la résistence de la jeune femme a vouloir rentrer chez elle malgré son état, la tension finit par s'atténué, alors qu'elle s'habituer à son sauveur et a la vie qu'elle menait au pays du feu. Ses habits et bijoux avaient été brulés pour ne laisser aucun doute sur son appartenance et seul un collier lui fut permis de conserver. Elle mit du temps a se remettre de ses graves blessures et donna beaucoup de fil à retordre à son sauveur menant souvent à des éclats de colère entre les deux, allant jusqu'à faire lutter le feu et l'eau, saccagant parfois des pièces de la maison. Mais... au lieu les bonnes attentions de l'homme était honnête. Il était un homme droit et honorable qui cacha la jeune femme sans jamais amener les forces du feu jusqu'à elle. Il était le premier séduit et tomba en amour de cette perle de l'eau. C'est pourquoi il fit tout pour la retenir, l'amenant à visiter le pays du feu, faisant tout pour divertir son esprit de son envi de repartir. Cela fonctionna, les sentiments jouant leur rôle, l'amour devint réciproque et se laissant séduire par ce nouvel homme dans sa vie, elle finit par accepté sa nouvelle place ici et fonda un nouveau foyer, mais n'oubliant jamais ce qu'elle laissa derrière elle. MAis elle n'y pouvait rien, elle ne pouvait quitter celui qui l'avait sauver et protégé. C'est de cette nouvelle union que naquit Alfred... ou Mako. Un futur maitre du feu très prometteur.

Né de l'union de deux maitres des éléments, il démontra de gros potentiels très vite et l'enseignement de ses deux parents fut plus que profitable pour le jeune garçon qui débordant d'énergie et d'impatience, se montrait particulièrement difficile à canaliser. Beaucoup d'accident avec le feu fut a déplorer, mais son père se chargea bien vite de canaliser ses talents en lui apprenant la maitrise de cet éléments. ce fut long, mais assez naturellement, Alfred montra des progrès rapides. Et il abusait même de cette maitrise chaque jour, pour tout et n'importe quoi et même pour faire des bétises. Heureusement al maitrise de l'eau de sa mère, sauva bien souvent la situation.

Le garçon grandit donc dans un environnement agréable, malgré la guerre qui pend au dessus de leur tête, pesante. Mais pour la nation du feu, qui étaient plus dans l'offensif, les tensiosns ne se trouvaient pas a leur porte et se sentait donc moins. Alfred grandit et devint un jeune adolescent fort et caractériel. il appris de ses parents beaucoup de choses et bien qu'il ait pris énormement de sa mère, comme ses cheveux d'or, ses yeux bleus et son teint clair, il prit de son père son caractère, digne de tout habitants de cette nation, solide, colérique, impatient et énergique ainsi que caractériel et confiant. Mais Alfred n'hérita pas que de ça, il hérita aussi des bonnes attentions de ses deux parents et il apprit malgré les traditions du pays du feu rudes et élitistes à être un homme bon et droit. A avoir de l'honneur et faire attentions aux actes de notres existences.

Alfred avait une bonne vie sociale, d'un bon tempérament, il s'est fait une bande pote d'amis avec qui il jouent aux jeux de la nation du feu. Ensembles, ils aiguisait leurs maitrises et évidemment se pensait meilleur que tous, dans leurs esprits d'adolescents. Mais ils n'étaient pas bien méchants. cette vie tranquille prit fin, lorsque la guerre els rattrapa. ils étaient en âge d'être envoyés à l'armée pour servir les intérêts de la nation. ils suivraient d'abord l'entrainement strict avant d'intégrer les bataillons. En tant que guerre, plus l'armée était grande et puissante et plus ils pourront surpasser leurs opposant.

La mère du garçon était contre, ne pouvant supporter l'idée de laisser Alfred aller au front, l'épisode du bateau l'ayant en quelque sorte traumatiser. Elle ne voulait pas le perdre comme elle avait perdu ses compagnons pendant cette attaque. Quand au père, il voulait laisser a son fisl le droit de choisir, puisque de toute manière connaissant Alfred ils ne sauraient lui enlever cette diée de la tête, têtu, il faisait bien souvent ce qui lui chantait.

C'est ainsi qu'Alfred, plein de vigueur et d'ambitions, s'enrôla pour l'entrainement et passer les test pour intégrer l'armée. Cet entrainement se montra rude et difficile, cela changea le sourire du garçon et dressa son caractère un peu trop têtu. L4entrainement, l'amena à un niveau qu'il n'aurait put espérer, mais l'enseignement sans pitié de cette armée, le laissa marqué psychologiquement. Il était devenu plus strict et moins ... doux, ayant nourri par des sentiments plus sombres tout ce qui faisait de son feu, un feu plus brutal et puissant. Parmi les meilleur de la formation, il démontra toute sa hargne et sa puissance lors des derniers tests. ils s'affrontaient tous, juger par une assemblée dont beaucoup de tête de l'armée, recherchant parmi ces membres les meilleurs fruits du panier. Mako ou Alfred, mit au tapis avec efficacité tout ses conccurents et son dernier adversaire fut aussi le plus épuisant et le plus difficile. Il fut à plusieurs reprises envoyer au tapis, mais se relevvait toujours avec la force de la colère, gagnant le round par l'épuisement de son adversaire, par une attaque qui vida ses prorpes réserves. Mais il avait fais ses preuves et avait impressioner.

C'est fier qu'il annonça à sa famille qu'il entrait dans l'armée, et partait pour le front, dans un bataillon important. il n'avait puor l'instant qu'un petit grade, mais cela suffit à nourrir les ambitions du jeune homme. Avant qu'il ne parte, sa mère lui offrit le seul objet qu'elel avait gardé de la tribu de l'eau. un petit pendentif, contenant une toute petite fiole ou une eau qu'elle disait spécial pour elle, résidait. La fiole attaque par un lacet de cuir, fut noué autour du cou d'Alfred, qui serra sa mère uen dernirèe fois avant de cacher le pendentif et de quitter le foyer.

A présent, Alfred engagé activement dans la guerre, il se souciait guerre de la grande question "mais ou est l'avatar ? "




Mon pseudo est Dan, j'ai 25 ans et je suis disponible tous les soirs et le week-end. J'ai connus le forum avec un partenariat. J'aimerais ajouter que VIVE LA VIANDE. D'autant plus j'ai trouvé le code dans le règlement et c'est Validé.


© Halloween de Never Utopia

avatar
Alfred F. Jones

Messages : 1
Date d'inscription : 26/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum